Tyler Rake : Des explosions, des combats et des raccourcis scénaristiques

Juil 21, 2021 | Blog

Netflix a dévoilé la liste des films les plus regardés de son catalogue, et sans surprise, Tyler Rake occupe la première place. Ce film qui plonge le spectateur entre explosions, fusillades et courses poursuites dès les premières minutes, pour ne laisser l’intrigue retomber qu’au générique de fin, a conquis le public.

Sorti en 2020, Tyler Rake est un film d’action d’une durée de 117 minutes. C’est une adaptation cinéma de la bande dessinée Ciudad. Réalisé par Sam Hargrave, le moins que l’on puisse dire, c’est que son expérience acquise sur les tournages des studios Marvel en tant que coordonnateur des cascades, lui a servi. Le personnage principal du film, Tyler est porté par Chris Hemsworth. Celui qui a désormais la casquette officielle de Thor, a troqué son marteau contre grenades et mitraillettes. Cette fois, il ne compte pas sauver le monde, mais retrouver un gamin qui a été kidnappé.

Synopsis : Que traque Tyler Rake ?

Au Bangladesh, le puissant caïd de la drogue, Ovi Mahajan Sr. est incarcéré. Son principal rival profite de cette occasion en or pour lui porter un coup dur. Il fait kidnapper son fils et demande le paiement d’une rançon. Mais dans le milieu de la pègre, s’exécuter face à l’ennemi, c’est montrer son talon d’Achille. Ovi Mahajan ne compte pas courber l’échine d’une manière si lamentable. De coup de fil, en promesse de paiement d’un gage consistant, on fait alors appel à Tyler Rake.

Tyler Rake est un mercenaire que rien n’arrête. Dès lors qu’on lui confie cette mission de sauvetage, le temps est compté et tous les coups, même les plus improbables, sont permis.

Ce qu’on aime

Tyler Rake est un film d’action. Et comme tout film d’action qui mérite le respect, il y a du mouvement, des explosions et beaucoup d’effets spéciaux. Mais là où le film se démarque, c’est au niveau de l’intrigue qui ne laisse pas le spectateur lever la tête. On n’oubliera pas de si tôt la scène de onze minutes au cours de laquelle Tyler et le jeune Ovi, tentent d’échapper à des tueurs qui sont prêts à tout pour récupérer leur “marchandise sur pied”. On a donc droit à onze minutes de course-poursuites très réalistes, de combats rapprochés, de fusillades, d’explosions… d’une rare violence. Les deux fugitifs arpentent les rues de Dakha sans vraiment savoir où ils vont, l’essentiel étant de rester en vie. Onze minutes filmées en plan-séquence, ça décoiffe ! D’ailleurs, selon l’équipe technique, cette scène a nécessité au moins cinq mois de préparation. En réalité, la scène n’est pas un plan-séquence, mais un « Oner », un assemblage de plusieurs scènes de deux minutes pour donner l’illusion d’un véritable plan séquence. Le résultat est tout simplement bluffant.

Ce qu’on aime moins

Tyler Rake est un blockbuster. L’équipe de réalisation s’est donc donnée les moyens de produire un film sans trop surveiller la calculatrice. C’est en tout cas l’impression que l’on a sur certaines séquences. Résultat des courses, on se retrouve avec des scènes parfois surfaites. Tyler Rake apparait clairement supérieur à ses adversaires qu’il réduit en bouillie avec une violence assumée. Outre les scènes de combat qui en mettent plein la vue, on s’ennuie un peu côté scénario. C’est une énième version du héros qui doit réussir sa mission, qu’importent les obstacles. Tyler Rake semble donc suivre un chemin tout tracé.

Tyler Rake est un blockbuster qui a conquis le cœur de nombreux spectateurs. On aime les scènes de combats, mais peut-être un peu moins le côté homme-à-qui-tout-réussit de Chris Hemsworth. Mais Tyler Rake a une fin mitigée, qui laisse présager le tournage d’un deuxième opus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *